Portrait

Mes débuts

Né dans une famille d’agriculteurs, je vis à la ferme familiale dans un charmant village en Gruyère, Marsens. Je suis le second d’une fratrie de 4, un frère Clément et 2 sœurs Mélanie l’ainée et Marie-Blanche la cadette. Mon père est fils d’agriculteur et ma mère d’origine québécoise est infirmière de nuit et est présente depuis le début aux bords des ronds de sciure.

Mon parcours de lutteur a commencé à l’âge de 7, 8 ans parallèlement à la pratique du judo pendant quelques années. Sportif dans l’âme, je pratique le ski dès que la saison le permet. Plus tard, J’ai dû faire un choix pour me focaliser sur une seule discipline. Du fait de l’ambiance dans le Club des lutteurs de la Gruyère, de ma réussite dans les fêtes de lutte en garçons lutteurs, le choix a été plus qu’évident.

 

Des hauts et des bas

En 2010 lors de la finale romande, j’ai été gravement blessé à la nuque. Une intervention chirurgicale fût nécessaire. Suivit alors une période de réflexion de plus d’une année et demie qui coïncida avec le début de mon apprentissage d’agriculteur.
Début 2012, je retourne à la pratique de la lutte lors de ma deuxième année d’apprentissage à Soleure avec des objectifs bien précis et celui de revenir au top de ma forme. Sélectionné pour la Fédérale des jeunes en 2012 à Entlebuch, je décroche une palme malgré une appendicite perforée et une allergie aux antibiotiques moins d’un mois avant. Rempli d’une motivation à toute épreuve, je fais ma première couronne au printemps 2013. Blessé à la fête du Lac Noir de la même année, ma saison s’arrête là. Retour en 2014 avec des bons résultats qui me permettent d’être sélectionné pour la fête du Kilchberg grâce entre autre à ma première couronne au Lac Noir.

 

Une vie en parallèle

En 2015, je décide de diminuer mon temps de travail afin de me préparer au mieux pour la fête fédérale à Estavayer en 2016. La saison 2015 se déroule très bien et est très encourageante avec plusieurs titres cantonaux et régionaux. La saison suivante commence également sous les meilleurs auspices avec à nouveau plusieurs titres cantonaux et régionaux. Malheureusement, la fête fédérale en fin de saison ne se passe pas de comme souhaiter et je rate la couronne de peu. Je ne baisse pas pour autant les bras et je continue à m’entrainer pour la fédérale de Zoug qui a lieu 3 ans plus tard.

Durant l’automne 2016, je décide de commence une formation supérieure d’agro-technicien complétée d’un brevet et d’une maitrise.En 2017, je dois faire fasse à une rupture des ligaments croisés en début de saison se qui débouche sur une saison blanche. Après, une rééducation et un renforcement intensif pendant plusieurs mois, je peux attaquer la saison 2018 en pleine forme et récolter de très bon résultat avec une couronne alpestre ainsi que plusieurs titres cantonaux et régionaux.

 

Mes rêves deviennent réalité

Enfin arrive la saison 2019 avec comme grand rendez-vous Zoug 2019. Je suis en très bonne forme et j’enchaine les bons résultats durant la saison. Je gagne par exemple mon 3eme titre cantonal fribourgeois. À quelques semaines de la fédérale, je participe à la fête alpestre du Brünig ou je me blesse lourdement à l’épaule. Ma participation à la fédérale est à lors remis en cause. Après une course contre la montre de quelques semaines, je décide de participer au grand rendez-vous de la saison même si mon état n’est pas optimal. Après deux jour de compétions intensives je gagne ma huitième passe et je remporte ainsi ma première couronne fédérale et réalise mon rêve qui avait commencé quelques années plus tôt.

L’ambiance, les valeurs et le fair-play dans la pratique de ce sport national ne font que renforcer ma motivation à pratiquer ce sport au plus haut niveau. Discipline, rigueur, entraînements rythment dorénavant ma vie de lutteur avec en ligne de mire une participation à la prochaine fête fédérale de lutte à Pratteln en 2022.

 

Fédérale

 

Association

 

Alpestre

 

Cantonale

 
benjamin-gapany.kameleo.ch

Contact

079 576 51 48

Rte des Gottes 41
1633 Marsens

 

Me suivre

Sponsors principaux